FRANCE TELEVISION ET LA VERSION MULTILINGUE : REFRACTAIRE OU SIMPLE RETARDATAIRE ?

Image

Alors que la grande majorité des chaînes (y compris TF1, M6, et les chaînes de la TNT) ont déjà franchi le pas, France Télévision peine à proposer ces programmes de fiction en version multilingue (sous-titrée). Mais pourquoi persister à diffuser des films / séries étrangères doublés en français ? D’autant plus que les conséquences ne sont pas si négligeables que ça…

Avant tout, dans un système médiatique gouverné par la loi de l’audimat, France Télévision prend le risque de s’amputer d’une partie de son public. Combien sont ceux qui, lors du traditionnel « film du dimanche soir », ont décidé de passer sur les chaînes concurrentes, découragés par la version française, et souvent par un doublage plutôt pénible ? Et par ailleurs, n’y a-t-il pas contradiction avec les valeurs défendues par France Télévision ? En effet, la télévision de service public se positionne dans le paysage médiatique comme grand défenseur de  l’accès à la culture, de la diversité, de l’éducation… Or, en continuant à diffuser en version française, France Télévision ignore la richesse de la diversité linguistique et prive le public français de s’initier à l’apprentissage  de langues étrangères (ou du moins à l’accoutumance de celles-ci).

Mais alors, pourquoi s’entêter à diffuser en version française ? Pour défendre la culture et la langue françaises, toutes deux noyées dans une marée de programmes nord-américains hyper concurrentiels ? On en doute…  Peut-être alors, est-ce moins un véritable  « entêtement », que la simple idée que là n’est pas la priorité des téléspectateurs français. Si certes, beaucoup n’ont que faire de la possibilité de regarder leurs programmes en version originale, pourquoi priver ceux qui au contraire le souhaitent, ou du moins sont prêts à l’envisager ? D’autant plus qu’il ne s’agit pas de diffuser systématiquement en version originale, mais simplement de laisser le choix aux téléspectateurs de regarder la version qu’ils désirent…

France Télévision devrait également considérer plus sérieusement les habitudes de « consommation audiovisuelle » de la nouvelle génération de téléspectateurs, qui coutumière de séries et films disponibles gratuitement, à la demande, et en version originale sur Internet, est de moins en moins encline à regarder les chaînes télévisées, surtout lorsque ces dernières programment en version française, à heures fixes, et bien souvent longtemps après la première diffusion dans le pays d’origine (essentiellement les Etats-Unis).

Nous ne pouvons alors qu’espérer que la version multilingue se généralise plus rapidement à l’ensemble des programmes diffusés par France Télévision. Autrement, ne nous étonnons plus du fait que nous français, soyons réputés pour notre mauvaise maîtrise des langues étrangères…